Cuisine du Pérou

Pérou: Cuisine et gastronomie péruvienne

Nous avons passé 31 jours au Pérou et autant à découvrir les spécialités culinaires de ce pays. La cuisine péruvienne est toutefois bien meilleure qu’en Bolivie. Elle est plus variée, les cartes des menus sont plus grandes bien que la base soit pratiquement la même, nous avons pu mangé correctement.
Les Péruviens sont de grands fans des féculents! Il y en a dans tous les plats et tout en même temps! Riz, frites et œufs frits dans la même assiette ne leur font pas peur !
Pour les petits déjeuners, nous les prenions généralement nous même entre pain brioché avec manjar (dulce de leche) ou mélanges de céréales avec lait.
Les déjeuners et dîners étaient pris la plupart du temps à l’extérieur que ce soit dans les marchés la majorité du temps ou dans de petits restaurants. Les almuerzos du midi constituent un très bon rapport qualité/quantité/prix.Ils sont composés d’une soupe, d’un plat principal et d’une boisson + petit dessert de temps en temps. Nous avons préparé de nombreux sandwichs pour le midi lorsque nous étions en treks.
Nous avons peu cuisiné nous même au Pérou faute d’avoir des cuisines à disposition dans nos hostels.

Voici une petite liste non exhaustive des plats que l’on trouve au Pérou et que nous avons mangés.

Plats salés

Rocoto relleno ou piment farci: piment rouge farci d’une viande haché accompagné de gratin de pommes de terre et gratin de pates
arroz chaufa: riz sauté au wok avec soja, petits légumes et viandes. d’inspiration chinoise
lomo saltado: un des meilleurs plats du Pérou! viande de bœuf sauté avec des oignons accompagné de riz et de frites, un régal!
milanesa de pollo: fine tranche de poulet panée et frite servi avec du riz et des frites
Soupes: tous les almuerzos (repas du midi) sont servis en entrée par une soupe. Celle ci diffère à chaque fois et sont très bonnes, bien qu’un peu grasse à la longue…
truite: très (trop) souvent les truites sont panées en frites et servies avec du riz
ceviche: morceaux de filets de poissons blancs marinés dans un jus de citron et piment, Super bon!
cuy (prononcez « cuouille »): cochon d’inde. Nous n’avons pas (encore) goûté! c’est un plat de fête et est assez cher pour ce que c’est. On en trouve en Equateur également, peut être que nous nous lancerons à manger ça au moins par curiosité 😉

Plats sucrés

queso helado (glace au fromage littéralement): glace confectionnée à partir de lait et non de fromage
patisseries de type alfajores, brioches, etc
jus de fruits frais pressés des marchés

Fruits découverts

Granadilla

Granadilla

Granadilla: sorte de fruit de la passion (issu de la même famille) plus doux et moins acide que le fruit de la passion (maracuja)
Guaba: sorte de grand haricot avec de la chaire blanche et des gros pépins. Seule la chaire se mange.

Boissons

Inca Kola: la boisson sucrée gazéifiée nationale par excellence! Une couleur radio-active, un gout très chimique de bonbons, des bouteilles vendues jusqu’à 3L, vous avez la boisson préférée des Péruviens! boisson plus vendue que la célèbre marque internationale au logo rouge et blanc, et bien devinez quoi, Coca Cola a racheté Inka Kola !
chicha morena: boisson (non alcoolisée) à base de mais noir fermenté. On a bien aimé ce refresco mais beaucoup de monde n’aime pas.
Pisco sour: boisson alcoolisée star du Pérou. Attention il y a une rivalité de l’origine de cette boisson entre le Chili et le Pérou mais nous ne rentrerons pas dans le débat. Boisson à base de pisco (eau de vie de vin), de jus de citron, sucre et blanc d’œuf. Le tout est agité au shaker.
les bières locales nationales et artisanales: les bières nationales industrielles sont nommées des villes importantes du pays telles que la Arequipeña d’Arequipa, la Cusqueña de Cusco, etc.. Bières simples et légères noires , ambrées ou blondes. On trouve également de nombreuses bières artisanales avec plus de caractère.

Bien entendu il n’y a pas que cette petite liste, nous nous sommes un peu calmés sur les marchés de rues et des marchés car notre organisme commençait un peu à saturer de tous ces plats gras depuis ces 9 mois de voyage. Quelques restaurants plus classique et moins gras nous ont fait du bien comme des restos vegan, des pizzas, des pâtes. Ce n’est pas local, on vous l’accorde mais cela fait du bien après tous les types de cuisine que nous avons absorbés depuis 275 jours !

On se retrouvera pour parler nourriture de l’Equateur à la fin de notre séjour dans ce pays.
D’ici là, bonnes découvertes culinaires!

Mathilde et Philippe

En couple depuis 7 ans, nous partons en septembre 2015 pour un voyage d'un an autour du monde. Au programme: Asie, Océanie et Amérique du Sud. Nous partagerons avec vous nos aventures durant cette année folle qui nous attend. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

2 commentaires

  1. Danielle Ribardière

    Après des jambes en acier, des estomacs en béton armé! Je suis impressionnée.
    J’adore vos commentaires et vous suis fidèlement depuis mon ordi. Gilles et moi espérons pouvoir écouter vos récits de vive voix à votre retour. Je vous embrasse
    Danielle Ribardière Bulckaen

Laissez-nous un commentaire