Ipiales et Popayan nos premières étapes colombiennes

Colombie, la ville de Ipiales et le sanctuaire de las Lajas et Popayan

Nous y voilà dans le dernier pays de notre tour du monde que nous allons découvrir. Cela nous semblait pourtant si loin la Colombie il y a quelques mois … On a beaucoup entendu parler de ce pays en bien, les gens qui y reviennent sont tous enchantés, on espère donc terminer ce voyage en beauté!

Passer la frontière Équateur – Colombie

Pour rejoindre notre première étape en Colombie, la ville de Popayan; une longue journée et nuit de transport nous attendait.
Depuis Otovalo en Équateur, nous avons pris un bus jusque Ibarra (30 min). Depuis le terminal de bus, on nous avait dit qu’il y avait des bus tout le temps pour la ville frontière de Tulcán. Au bout d’une heure d’attente, on commence à se demander pourquoi aucun bus n’arrive. On finira par comprendre que les bus pour Tulcán ne passent pas par le terminal mais à un rond point à 10 min en voiture de la ville. On remonte donc dans un bus qui nous dépose au bon endroit et de là, effectivement il y avait les bus pour Tulcán! S’ensuit 3h de bus. Au final, on conseille de prendre un bus sur la Panamericaine au départ d’Otovalo directement. On nous avait conseillé de passer par Ibarra mais nous avons perdu beaucoup de temps. A Tulcán nous prenons notre dernier almuerzo équatorien avant de prendre un taxi partagé en direction de l’immigration. Le passage de frontière est rapide et très facile, on sort de l’Equateur puis quelques mètres plus loin, on fait tamponner nos passeports du côté colombien et c’est parti pour 5 semaines en Colombie !

Ipiales et le sanctuaire de las lajas

A la frontière, on prend un collectivo qui nous amènera à la station de bus de Ipiales. Le peu que nous avons vu de la ville ne nous donne pas envie d’y passer la nuit. On prend donc un billet de bus pour la ville de Popayan. Nous avons 6h devant nous avant notre bus de nuit, on en profite pour aller voir le Sanctuaire de las Lajas. Une église très connue ici en Colombie construite entre les deux rives d’une gorge. Après avoir laissé nos sacs dans le bureau de la compagnie de bus, on trouve facilement un taxi partagé qui nous amènera au sanctuaire. On y passera une heure à contempler l’endroit, c’est vraiment beau ! Des églises, on en a pourtant vu un paquet mais celle ci sort vraiment du lot. La construction est impressionnante. L’intérieur par contre n’a rien d’extraordinaire. On est dimanche et une foule de familles vient se recueillir ici.
Cette visite nous aura permis de couper le voyage et si vous passez à Ipiales, c’est un immanquable surtout que c’est vraiment très simple en taxi partagé depuis le terminal de bus.

Popayan, la ville blanche

Nos amis Popo et Momo avaient passé une journée et une nuit à Popayan sur leur trajet pour le désert à Tatacoa. Comme nous faisons le même trajet et qu’ils ont bien aimé l’étape, on a décidé de faire pareil. Après tous ces transports, on n’est pas non plus mécontents de pouvoir dormir dans un lit !
Un peu avant 5h, le bus nous dépose à la station de bus. Comme d’habitude, on attend que le soleil se lève avant de remettre nos sacs sur le dos et chercher un hôtel. On restera pour une nuit à « hostel trail », un hostel très sympa où on redormira jusqu’à 11h une fois dans le lit!
On passera l’après midi à se balader dans la jolie ville blanche de Popayan. Après Sucre en Bolivie et Arequipa, nous sommes de nouveau sous le charme de ces villes coloniales. On testera le « free tour » de la ville que l’on ne conseille pas. La ville étant petite, les jeunes nous faisant la visite n’avait pas grand chose à dire… Pour finir cette journée, nous irons à la colline El Morro pour voir le coucher de soleil. La vue y est sympa mais malheureusement, on ne perçoit que les toits et non les couleurs blanches de la ville.

Après une nouvelle nuit dans un bon lit, on repassera une journée fatiguante dans les transports. 12h de bus jusqu’au désert de Tatacoa.

On vous raconte ça au prochain épisode  😉
A bientôt

Informations pratiques Popayan et Ipiales

  • Bus Otovalo – Ibarra: 0,55$ pour 30 min
  • Bus Ibarra – Tulcán: 3$ – 2h
  • Collectivo Tulcán jusque immigration: 0,75$
  • Collectivo frontière colombienne vers le terminal de bus de Ipiales : 20 minutes / 1700 pesos
  • Bus Ipiales / Popayan : 7h30 de route / 35 000 pesos
  • taxi collectif pour le sanctuaire de las Lajas depuis le terminal de bus de Ipiales: 2200 aller – 20 min
  • Nuit Popayan: Hostel trail – 58 000 la chambre double salle de bain collective avec cuisine

Mathilde et Philippe

En couple depuis 7 ans, nous partons en septembre 2015 pour un voyage d'un an autour du monde. Au programme: Asie, Océanie et Amérique du Sud. Nous partagerons avec vous nos aventures durant cette année folle qui nous attend. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

Laissez-nous un commentaire