La côte caraïbe Colombienne: parc National de Tayrona, Taganga et isla Múcura

La côte Caraïbe Colombienne

Sur la côte colombienne, nos étapes étaient clairement orientées plage ! Après Palomino que nous avons bien aimé, notre prochaine étape était le célèbre parc National de Tayrona puis Taganga pour faire de la plongée et fêter l’anniversaire de Philippe puis direction une petite île parfaite pour ne penser à rien et surtout pas au retour qui approche de plus en plus.

Le parc national de Tayrona

Ce parc se situe entre Palomino et Santa Marta qui n’est qu’à 45 minutes en bus. Il est réputé comme ayant les plus belles plages du pays et la faune et la flore y sont protégées. On avait décidé d’y passer 3 jours et deux nuits sur place du 15 au 17 août. La période n’était pas forcément idéale car il y avait pas mal de monde mais on a beaucoup aimé nos 3 jours sur place que l’on a passé avec Bénédicte et Alexis, nos copains rencontrés au désert de Tatacoa.

Après avoir laissé nos gros sacs dans notre auberge à Taganga, on enchaîne après un bus pour Santa Marta sur un bus pour le parc de Tayrona. A l’entrée du parc, nous ne sommes pas les seuls à vouloir profiter des jolies plages. On nous montre un petit film sur le parc puis on prendra la navette qui nous amènera au début du chemin et nous permet de ne pas marcher les 7 km sans intérêt le long de la route (3 000 pesos). On conseille vraiment de prendre la navette. De là, commence le chemin de 50 minutes jusque Arrecifes où se trouve notre camping pour la nuit. A la pause glace à mi-chemin on rencontre Adrien et Nathalie sa copine ainsi qu’un couple d’amis à eux. Adrien est un ami de collège / lycée de Mathilde qui est en vacances en Colombie. Un heureux hasard 😉 on passera les deux jours ensemble et le reste de la journée à la plage de Arrecifes. La plage est jolie et il y a pas grand monde. Notre première nuit se passera au camping San Pedro qui s’est avéré très calme.

Le deuxième jour, on prend la direction de Cabo San Juan la plage la plus connue du parc. C’est ici que tout le monde se rend et c’est donc ici qu’il y a le plus de monde. Le camping est beaucoup plus grand que celui de la veille mais à l’avantage d’être au bord de la mer. On nous avait prévenu qu’ici c’est un peu « l’usine » et effectivement ça l’était ! On a trouvé l’organisation du camping absolument nulle: il faut attendre 13h30 pour faire le check in et donc savoir si vous aurez la chance de dormir en hamac ou si vous allez passer une nuit bien pourrie en tente (il fait très chaud même la nuit). Il faut ensuite faire la queue pour la douche, le restaurant … et les prix sont loin d’être bon marché mais le camping à l’avantage d’être au bord de l’eau. Finalement, en discutant avec la personne en charge d’attribuer les hamacs, on finira par passer devant tout le monde avec Bénédicte et à pouvoir dormir tous les 4 dans un hamac.

En dehors de l’organisation plus que moyenne du camping et du fait qu’il y ait beaucoup de monde, nous avons passé 2 jours sur la plage de Cabo San Juan à profiter du soleil, de la mer Caraïbe et manger des noix de coco. Il y a pire comme programme !

Pour les plus courageux que nous, il est possible de marcher dans le parc notamment jusqu’aux ruines de Pueblito.

Ces 3 jours entre amis à la plage nous ont bien reposé. Les Colombiens disent que les plages parc font parties des plus belles au monde. Sans aller jusque là  (les Colombiens sont très fiers de leur pays et ils ont raison), les plages sont vraiment belles mais soyez préparés à ne pas être seuls !

Informations pratiques parc National de Tayrona

  • Bus depuis Santa Marta: 7 000 pesos par personne. En mini van climatisé et direct, nous avons payé 10 000 pesos par personne pour le retour
  • Entrée du parc: 42 000 pesos valable pour la durée de votre séjour dans le parc. Si vous décidez de dormir à l’extérieur du parc et de revenir le lendemain il faudra repayer une entrée. C’est l’occasion de rester la nuit en Hamac, on y dort plutôt bien en plus!
  • Camping San Pedro à Arrecifes : hamac 15 000 pesos. Repas en moyenne entre 15 000 et 20 000 pesos
  • Camping Cabo San Juan: check in 13h30 donc arriver en avance pour être bien placé dans la file d’attente. Hamac 20 000 pesos. Tente 23 000 pesos par personne. Repas environ 15 000 pesos. Il est possible le midi d’acheter des sandwichs sur la plage (plutôt bons) pour 5 000 pesos.
  • Prévoir beaucoup d’eau car il y fait chaud et la bouteille de 600 ml est vendue très chere (3 000 pesos).

 

Taganga et sa mauvaise réputation

Pour accéder au parc de Tayrona, le plus simple pour nous était de loger à Santa Marta ou Tayrona. C’est aussi ici que nous avons retrouvé Bénédicte et Alexis.

On avait choisi comme point de chute le village de Taganga car nous voulions faire de la plongée à notre retour du parc. Quand on lit le lonely planet sur Taganga, autant dire qu’on a l’impression d’aller dans un endroit coupe gorge où les drogués et la drogue sont partout. Rien de bien sympathique à première vue. On pense tout de même que les auteurs du Lonely planet n’ont pas du mettre les pieds ici depuis un moment car à part le fait que les routes soient très poussiéreuses, on ne s’est jamais sentis en danger et jamais personne ne nous a proposé de la drogue. On y a même trouvé le meilleur restaurant de notre tour du monde. C’est un couple de français adorables qui tient ce petit restaurant nommé « A deriva » et franchement si vous décidez d’aller à Taganga, ne passez pas à côté d’un dîner là bas c’est une tuerie ! On y a dîné deux fois dont une pour l’anniversaire de Philippe et on se souviendra longtemps de ce dîner. Les plats coûtent entre 20 000 et 30 000 pesos mais pour ce prix vous n’aurez que de la qualité et un service au top !

A Taganga à part manger, nous avons aussi fait de la plongée. Philippe voulait absolument plonger avant de rentrer et il s’avère que Taganga figure parmi les lieux les moins chers au monde pour pratiquer la plongée et apprendre. Pour 50 euros les deux plongées on peut considérer cela comme un bon entraînement ! Les fonds marins ne sont pas extraordinaires mais on a tout de même vu quelques poissons sympas et des murènes.

Après cette belle journée plongée et d’anniversaire,  direction l’île de Mucura pour se la couler douce et manger de la langouste !

Informations pratiques Taganga

  • Où manger: restaurant français « A deriva ». Un super restaurant ! Plats entre 20 000 et 30 000 pesos mais vous ne le regretterez pas.
  • Prix de deux plongées: 150 000 pesos soit 50 euros environ

 

Isla Múcura

Pour rejoindre l’isla Múcura, un dernier long trajet en bus nous attendait. Mais on était loin de s’imaginer que ça serait si long ! A 9h nous sommes dans le bus qui nous amènera à Santa Marta. Avant ça on fera le tour de la ville avant d’arriver au terminal de bus (ça aurait été trop simple sinon). A 10h30, nous sommes dans le bus direct pour Tolú ( point de desserte pour l’île). On ne pensait pas trouver de bus direct on est plutôt contents et on se dit qu’en fin d’après midi on sera arrivés. Première leçon apprise en Colombie,ne jamais croire les temps de trajets annoncés! On arrivera au terminal de bus de Tolú à 22h sans rien dans le ventre depuis le matin et il faut encore chercher un hôtel. Une belle journée pourrie qui font les joies du voyage! Heureusement que c’est pour passer 3 jours sur une jolie île! On réserve avant la fermeture de la boutique nos billets de bateau pour le lendemain puis on pose nos sacs dans une chambre bien pourrie. On se dit que c’est que pour quelques heures et ce n’est pas cher, ça passera pour la nuit et puis compte tenu de la journée passée on se dit qu’on peut continuer dans la lancée 😉

A 8h nous voilà dans le bateau pour isla Múcura. Au passage on aura droit à la visite de touristes de isla islote, l’île avec la plus forte densité de population au m2. Une bonne visite comme on déteste où on a l’impression de faire du voyeurisme. Toutes les personnes à bord du bateau sont là pour une journée sur une île à la journée et semblent apprécier cette visite mais c’est pas franchement notre style.

Une fois sur l’île, on se dirige à l’aide d’un jeune du village chez Wilbert, un des rares hébergement de l’île et surtout le meilleur marché. Nous aurons par chance la meilleure chambre de l’hostel, une cabane sur pilotis toute ouverte donnant sur la mer. Ce n’est pas le grand confort mais vraiment atypique et on se dit qu’avec toutes ces ouvertures sur l’extérieur nous n’auront pas trop chaud. Malheureusement on s’était trompé sur ce point!

Il faut savoir qu’il y a pour les voyageurs comme nous une autre option pour dormir qui est l’hostel mucura. Le confort n’est pas beaucoup mieux et les chambres et repas sont plus chers. On vous conseille donc chez Wilbert. Sinon l’autre option sur l’île est l’hôtel Punta Faro mais là, nous ne sommes pas sur les mêmes budgets!

Nos 3 jours sur l’île passeront tranquillement entre plage, lecture, baignade, déjeuner de poisson grillé sur la plage et langouste le soir. Encore un programme compliqué comme vous le voyez 😉

Au départ,  nous voulions aller passer quelques jours sur l’île de San Andres, une très belle île Colombienne qui fait face au Nicaragua. Malheureusement les billets d’avion étaient trop chers du coup c’est sûr l’île de Mucura que nous avons passé quelques jours. C’est sans regrets car cette île qui fait partie de l’archipel des îles de San Bernardo est encore assez peu connue. Il y a donc peu de monde et les touristes qui s’y rendent à la journée repartent à 15h ce qui signifie qu’après 15h vous avez la plage pour vous ! De plus, on est vraiment au cœur de la vie locale et des habitants de l’île (50 habitants). Nous avons donc une nouvelle fois beaucoup apprécié notre séjour sur cette petite île aux allures paradisiaques.

Informations pratiques Isla Mucura

  • Rejoindre l’île: le point d’accès sur le continent pour l’île est la petite ville de Tolú. Bus Carthagene – Tolú : 25 000 pesos – 3 h
  • Bus Santa Marta –  Tolú: 40 000 pesos avec Brasilera – 7h de temps normal (on en a mis 11h). Le bus part vers 10h de Santa Marta
  • Bateau Tolú – Mucura: départ à 8h30. 35 000 pesos négocié 30 000 pesos -1h30 environ.
  • Il est possible de passer la journée sur l’île de Titipan et de se faire ensuite re-déposer au retour à Mucura. Demandez à votre agence et au bateau.
  • Nuit chez Wilbert: 60 000 pesos la nuit. L’eau pour la douche est salée il n’y a pas d’eau douce.
  • Pour manger : poisson grillé compter 15 000 pesos. Langouste 35 000 pesos

Mathilde et Philippe

En couple depuis 7 ans, nous partons en septembre 2015 pour un voyage d'un an autour du monde. Au programme: Asie, Océanie et Amérique du Sud. Nous partagerons avec vous nos aventures durant cette année folle qui nous attend. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

2 commentaires

  1. Ping :Carthagène et Bogota

  2. A deriva le restaurant qui fait beaucoup beaucoup de bien !

Laissez-nous un commentaire