Salento et la région du café

Se reposer et prendre le temps à Salento, la région du café en Colombie

Après 2 jours dans le désert de Tatacoa, nous continuons notre remontée vers le nord de la Colombie avec comme prochaine étape le village de Salento situé dans la région du café de Colombie. Le café colombien est réputé comme un des meilleurs au monde, on a hâte de tester ça après un an de café instantané!

Arriver à Salento, un trajet interminable

Depuis le désert de Tatacoa, rejoindre Salento n’aura pas été de tout repos, il nous aura fallut pas moins de 12h de route et 4 différents bus. La vraie expédition! Heureusement que nous avions prévu de rester 4 jours à Salento parce que là, le bus on commence à saturer !

On prend donc une jeep depuis notre hôtel dans le désert à 6h30 du matin jusque Neiva la ville la plus proche. De là, on enchaîne direct en montant dans un mini bus pour Armenia. Comme souvent alors que l’on pense que le trajet est direct, il faudra finalement changer de bus à Ibague. Le bus est plus gros et plus confortable, pas de problème on change 😉 Alors que nous avions bien roulé sur la première partie du voyage, la seconde partie se complique! On se retrouve vite bloqués par une file ininterrompue de camions et on se retrouve souvent à l’arrêt. Le trajet qui devait initialement ne pas dépasser 7h se terminera en 11h de bus ! Arrivés à Armenia ce n’est pas fini,  il nous faut encore prendre un mini bus pour une heure de trajet jusque Salento. Ouf, on y est après 12h de voyage. On est épuisés mais heureux d’être arrivés ici. Le village est très joli et on s’y sent bien. Bénédicte et Alexis rencontrés la veille dans le désert doivent arriver un peu plus tard, on cherche donc 2 chambres pour nous 4. On dormira 2 nuits à l’hôtel Bosque de Niebla dans une chambre ultra confortable et propre avant de changer pour un hôtel à côté pour le we. Finalement, on passera les 4 jours tous les quatre à profiter du village et de ses attractions.

Salento, village touristique de la région du café

A Salento, joli village coloré la vie semble tranquille. Nous arrivons en semaine et c’est vraiment paisible! Nous prenons plaisir à nous promener dans la calle real,  la grande rue où il y a de nombreuses boutiques de bijoux. Avec Bénédicte, on craque chacune sur un joli collier. Le midi, on a trouvé notre repère, le rincon de lucy où on y sert des almuerzo copieux à 7 000 pesos (2€). On y retournera 3 fois manger de la truite et du chorizo.

Salento, Colombie-15Nos journées à Salento ne sont donc pas violentes, on prend le temps de vivre comme des touristes et d’avancer chacun sur nos blogs. Le soir, on a trouvé notre deuxième repère, le restaurant le Brunch. Ce n’est pas franchement des plus typiques mais ça fait un sacré bien et les mega burgers et le brownie au beurre de cacahuète sont déments!

Après deux jours à la « cool », il était temps de se bouger un peu ! On est donc partis une journée se promener dans la vallée de Cocora et une autre journée visiter une finca de café (ferme productrice de café), l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la production du café qui fait la réputation de la Colombie (la drogue aussi, mais ça on na pas cherché plus d’informations pour le moment 😉 ).

La Vallée de Cocora

Salento est connu pour son petit village tout mignon et ses jolies maisons colorées mais aussi pour sa campagne aux alentours et notamment la vallée de Cocora. Il est possible de faire une randonnée de 4/5h qui fait une boucle et termine sur la fameuse vallée aux palmiers de cire. Le clou du spectacle 😉

Salento, Colombie-5On a préféré terminer par la vallée aux palmiers. Le sentier nous fait passer par la forêt et de nombreux ponts très instables jusqu’à la maison aux colibris. Pour être tout à fait franc, on a trouvé que cette partie n’avait pas grand intérêt surtout que c’était très boueux. Par contre, si vous aimez marcher en forêt ça devrait vous plaire. La « casa de los Colibris » est un endroit qui permet de voir de nombreux colibris (petit oiseau). L’entrée coûte 5 000 pesos et en échange de paiement vous aurez droit à une boisson. L’occasion d’une pause picnic pour nous. Philippe et Alexis s’en donnent à cœur joie pour prendre des photos mais un colibri ça bouge vite! 😉

La suite de la rando nous fait monter « la montana » avant d’arriver sur la fameuse vallée aux palmiers de cire. Les palmiers sont vraiment immenses, on a encore jamais rien vu de pareil et ça nous plaît beaucoup c’est vraiment très beau !

On remonte ensuite dans la Jeep pour 20 minutes de route jusque Salento. Une belle journée entre amis 😉

Les jeeps partent toutes les 30 minutes de la place centrale de Salento. Le prix est de 3600 par personne et par trajet.

Visiter une finca de café

Etant dans la région du café, il aurait été un peu idiot de ne pas aller voir comment on fabrique cette poudre noire. Le café colombien est réputé comme un des meilleurs au monde. Malheureusement, le meilleur café est exporté et il ne reste dans le pays que le café de seconde qualité. De plus, c’est souvent un jus de chaussette que l’on vous servira plutôt qu’un bon expresso. 

On part donc tous les quatre visiter la Finca Ocaso. Nous hésitions avec la finca Don Elias située quelques mètres plus loin mais on nous a dit que la visite était plus complète chez Ocaso. On ne sait pas si c’est le cas, on pense que les deux se valent mais en tout cas on a trouvé cela très intéressant.

Il y a des visites guidées toutes les heures dont une en anglais à 9h. Pour rejoindre la finca, il faut marcher une petite heure sur un chemin. La vue est vraiment agréable sur les montagnes et vallées environnantes et il n’y a pas de voiture ou très peu.

La visite guidée dure environ 2h et coûte 10 000 pesos. Pour ce prix là, vous aurez droit à une visite guidée complète de la plante de café jusqu’à la dégustation de café fraîchement moulu devant vos yeux.

En Colombie, il n’est produit que du café Arabica et ici on privilégie la qualité plutôt que la quantité! Les producteurs sont rassemblés en coopérative qui se charge alors de vendre le café à l’export. Le café est cueilli à la main et les plants de café sont au milieu d’autres arbres fruitiers tels que les bananiers. Cela donne ce goût doux particulier au café.

On nous explique donc les différentes étapes que constituent la fabrication du café. De la cueillette (malheureusement pour nous les grains n’étaient pas murs), à l’extraction des grains, au séchage, à la cuisson et enfin au moulage et emballage.

On terminera la visite par la dégustation du café. Dommage qu’ils ne fassent pas d’expressos mais le café était très bon !Une visite très instructive!

Pour repartir, le patron du restaurant « le brunch » nous avait indiqué que l’on pouvait continuer le chemin jusque tomber sur la route. De là passent des bus pour Salento. Cela nous évite de faire demi-tour, ça nous va bien. Finalement c’était plus loin que ce que l’on pensait. En arrivant on rate un premier bus, on attendra 20 minutes le second qui finalement ne prendra pas la peine de s’arrêter pour nous. Nous aurons finalement le 3ème après un peu plus de 45 minutes d’attente!

Notre séjour à Salento se termine donc par cette visite. Le soir nous prendrons le bus de nuit pour Bogota puis un autre pour le joli village de Villa de Leyva dont on vous parlera bientôt. Nous avons beaucoup aimé notre séjour à Salento. C’est un joli village où il fait bon vivre et les gens sont adorables. On nous a également parlé du village de Filandia juste à côté et un peu moins touristique. On ne peut pas vous en dire plus cette fois ci mais ce village à l’air aussi très chouette. La région du café en Colombie a beaucoup à offrir et nous serions bien restés plus longtemps 😉

Informations pratiques Salento et la région du café

  • Trajet désert de tatacoa – Armenia: 1)Jeep du désert de Tatacoa jusque la ville de Neiva: 15 000 par personne – 1H30 2)- Bus Neiva – Armenia (changement à Ibague) : 35 000 par personne – 8H45 de route 3) Bus Armenia – Salento: 4 200 pesos par personne -1h
  • Où dormir à Salento: Bosque de Niebla: 60 000 pesos la chambre double avec salle de bain. Super propre et très confortable par contre on a trouvé la mamie qui s’occupe de l’hôtel pas très agréable. Cuisine à dispo mais préparez-vous à être epié pour vérifier que vous ne salissez pas la cuisine (pas très agréable)/Hotel Camelot : 50 000 pesos la chambre double avec salle de bain. Cuisine à dispo mais un peu le même avis que l’autre hôtel. Les chambres sur rue sont un peu bruyantes mais hôtel confortable et propre.
  • Où manger: Pour l’almuerzo le midi chez Rincon de Lucy. Almuerzo à 7 000 pesos.Le soir au « Brunch » pour une nourriture plus internationale mais très bonne. Burger à 15 000 pesos et superbe brownie au beurre de cacahuète. Le patron est de bon conseil sur ce qu’il y a à faire dans la région.

Mathilde et Philippe

En couple depuis 7 ans, nous partons en septembre 2015 pour un voyage d’un an autour du monde. Au programme: Asie, Océanie et Amérique du Sud. Nous partagerons avec vous nos aventures durant cette année folle qui nous attend. N’hésitez pas à nous laisser vos commentaires !

3 commentaires

  1. Ping :Visiter les villages de Colombie; Villa de leyva, san gil, barrichara, guadalupe

  2. Brownie au beurre de cacahuète, est-ce bien raisonnable ? 🙂 ça à l’air appétissant en tout cas !
    On ne se rend pas bien compte de la hauteur des palmiers sur les photos mais par contre les couleurs des maisons du village sont effectivement très colorées et très jolies.
    Bises

Laissez-nous un commentaire